LOGOUNPTVERT

Actualités UNPT

Etudes
Surfaces nationales 2024 en hausse dans un contexte cultural difficile

Selon l’étude de terrain réalisée par l’UNPT pour le compte du CNIPT, la surface française destinée à la production de pommes de terre de conservation (frais et industrie) augmenterait de 7,3 % en 2024, soit 11 567 ha de plus qu’en 2023. Si ce chiffre ancre la poursuite du développement de la filière pomme de terre de conservation en France, il ne présage en rien de la production finale, au regard d’un contexte cultural difficile influençant le rendement.

Lire plus »
Sanitaire
Organismes de quarantaine : déclarez vos surfaces à l’ASPDT avant le 30 juin !

Depuis 2015, sous l’impulsion de l’Union Nationale des Producteurs de Pommes de Terre (UNPT), l’Association Sanitaire pour la Pomme de Terre (ASPDT) en tant que section spécialisée du Fonds de Mutualisation Sanitaire et Environnemental (FMSE) œuvre pour indemniser les producteurs de pommes de terre français en cas de détection d’organismes nuisibles réglementés sur leurs parcelles.

Lire plus »
Journal
Le Patatier n°93 : Mars – Avril – Mai 2024

A retrouver dans ce numéro :

L’actualité de la filière avec un retour sur la récolte de 2023, la présentation de nouveaux élus au Conseil d’Administration de l’UNPT, la déclaration FMSE qui fait suite aux plantations et l’UNPT mobilisé pour faire valoir le droit à produire.

Les échos de la plaine avec les témoignages du terrain.

Le spécial UNPT avec un retour sur le 19ème Congrès mais aussi le Salon Pro’Pom.

Le dossier de ce numéro : spécial plants sur les enjeux et perspectives de la filière plants de pomme de terre, l’engagement de l’UNPT pour la sécurisation des approvisionnements, un guide sur les bonnes pratiques.

L’article technique sur la fertilisation en pommes de terre.

L’actualité des interprofessions avec l’intervention du CNIPT et du GIPT.

Lire plus »
Réglementaire
Surtranspositions françaises : passer de la parole aux actes !

Le 1er février dernier, Gabriel Attal, le Premier Ministre, détaillait sa feuille de route agricole, en érigeant la lutte contre les surtranspositions comme 6ème grand objectif de ce plan global.

Ses termes étaient clairs, les objectifs non équivoques : « Pas d’interdiction sans solution, c’est l’engagement du président de la République depuis 2017, nous le tiendrons […] Nous sortirons d’une situation où notre agence sanitaire se prononce sur des produits sans coordination avec le régulateur européen. Interdire en France des produits alors même que la procédure est en cours au niveau Européen, ça n’a pas de sens. Les agriculteurs Français seraient les seuls à faire l’objet de cette interdiction, nous mettrons fin à cette situation. ».

Lire plus »